Nicole Lévesque

Boutique Atmosphère

Portrait d’entrepreneur

Nicole Lévesque, Boutique Atmosphère

La maison de l'entrepreneur a écrit une chronicle sur Nicole Lévesque à la Boutique Atmosphère de Rivière-Rouge

Sortir de sa retraite pour assouvir une passion

Nicole Lévesque aime la mode. C’est indéniable, tous ceux qui la connaissent vous le diront. Elle aime porter de beaux vêtements et elle s’amuse à trouver des matchs parfaits dans sa garde-robe afin de créer de nouveaux looks. Depuis un an, c’est à titre de propriétaire de la Boutique Atmosphère de Rivière-Rouge qu’elle partage cette passion avec sa clientèle.

Infirmière durant 35 ans à l’hôpital de Rivière-Rouge, la toute nouvelle entrepreneure a profité d’une retraite bien méritée pendant cinq ans avant de trouver le temps long. Saut en parachute, voyages, golf, vélo, rafting; ce n’est pas qu’elle s’ennuyait, au contraire, elle était loin d’une retraite de p’tit vieux. « J’avais le goût de me plonger dans un projet stimulant. Les loisirs, c’est bien, mais ça ne me suffisait plus. Je voulais me sentir utile et conserver un lien fort avec les gens de ma communauté », confie-t-elle. C’est sa curiosité et son envie de découverte qui l’amènent finalement à racheter cette boutique de vêtements et accessoires pour femmes et hommes qui a pignon sur rue à Rivière-Rouge.

Un transfert d’entreprise en toute confiance

Lorsqu’elle apprend que cette entreprise bien établie depuis 25 ans est en vente, une boutique dont elle est cliente de surcroît, elle décide de faire le saut vers l’entrepreneuriat. « Je n’aurais pas bâti un tout nouveau commerce, il y a trop d’incertitudes et de défis. Je suis quand même à la retraite, je voulais que ce soit agréable! »

Le cédant et le repreneur s’entendent rapidement sur les modalités de la vente. La propriétaire précédente a de plus accepté de jouer un rôle de mentor auprès de Nicole.

Virage virtuel : l’incontournable de la pandémie

Bien que l’idée d’un virage virtuel soit déjà dans la mire de la promotrice dès l’acquisition de l’entreprise, la pandémie a drôlement accéléré les choses. Comme tous, elle a dû fermer les portes de son commerce durant plusieurs semaines et le chiffre d’affaires n’a pas tardé à ralentir gravement. Du temps pour réfléchir à l’avenir de l’entreprise, elle en a tout plein et elle décide de sauter dans le train de la vente en ligne au lieu de le regarder passer.

« La complexité de cette nouvelle réalité pousse les entrepreneurs à réfléchir autrement, à prendre des décisions qui s’avèreront gagnantes à long terme. Accueillir des gens en magasin pour les conseiller demeure ce qui me fait le plus tripper, mais l’achat en ligne est en croissance exponentielle. Une boutique en ligne est indispensable pour survivre. »

Se serrer les coudes entre entrepreneurs québécois

La promotrice est fière de contribuer à l’économie d’ici avec la mise en marché de collections de vêtements et d’accessoires 100 % québécoises. Ainsi, les Nanas, Papillon, Winnie Fashion et Isca, entre autres, se partagent la vitrine pour permettre à la clientèle de dynamiser sa personnalité. « Chaque individu est unique et mérite un look unique. Avec mon équipe passionnée, je me sens choyée de pouvoir y contribuer jour après jour. »

Envie de te propulser vers tes rêves?

N’hésite pas à contacter la Maison de l’Entrepreneur pour donner vie à tes projets d’affaires.

×

Infolettre

Soyez aux premières loges des actualités entrepreneuriales de la MRC d'Antoine-Labelle