Caroline Venne

Cinéma Laurier, Le Chat Botté et Boutique Séduction

Portrait d’entrepreneur

Caroline Venne

La maison de l'entrepreneur a écrit une chronicle sur Caroline Venne propriétaire du Cinéma Laurier, Le Chat Botté et Boutique Séduction

Jamais deux sans trois

Dès l’âge de sept ans, Caroline affirme déjà avec conviction que plus tard, elle aura des « magasins ». Quelque trente ans plus tard, l’objectif est atteint. Ce n’est pas une, ni deux, mais bien trois entreprises que Caroline Venne gère simultanément.

Tout d’abord, la boutique de chaussures Le Chat Botté, puis le Cinéma Laurier et depuis peu, Boutique Séduction. Pour Caroline, la gestion de ses trois commerces nécessite plus de 70 heures de travail par semaine. Évidemment, chacune de ces entreprises recèle des défis différents et requiert un type de gestion personnalisé. « Posséder un cinéma, c’est un véritable mode de vie. Ça se passe le soir et les fins de semaine, alors que le secteur de la mode demande davantage d’aptitudes axées sur la connaissance des produits. La clientèle est aussi très différente! », explique la promotrice.

Folie et adrénaline

Sa toute dernière entreprise, Caroline l’a acquise en plein cœur du confinement, alors que ses services n’étaient pas considérés comme essentiels. Acquérir un commerce en pleine pandémie, est-ce que ça relève de la folie? L’entrepreneure répond « oui » sans hésiter! « Le chiffre d’affaires, la clientèle établie et la complémentarité avec mon offre commerciale de chaussures a fait pencher la balance. J’aime le risque, mais celui-ci était calculé. J’allais perdre des revenus, je le savais, mais l’idée de rater cette occasion n’était pas envisageable pour moi. » Toujours en quête d’innovation, Caroline met son adrénaline et son énergie à relever de nouveaux défis.

L’expérience client avant tout

Optimiser l’expérience client, ça n’a pas de prix! La femme d’affaires n’hésite pas à investir, pour le grand bénéfice de ses clients. « Je crois à l’achat local et je voudrais que ça devienne un réflexe pour tous. Je crois fortement à une solidarité régionale pour réussir à bien vivre en tant qu’entrepreneur. Avec l’achat en ligne, il n’y pas d’humain pour te conseiller. Rien de mieux que d’aller en boutique, de toucher le produit et de l’essayer. Pour inciter les clients à revenir, il faut tout d’abord qu’ils aient aimé leur première expérience. »

Caroline arrive à fidéliser et à augmenter la clientèle de ses trois entreprises en offrant le confort et la personnalisation de ses services; une approche qui porte fruit.

La force du réseautage

Rencontrer des gens et se créer un réseau de gens d’affaires est l’une des stratégies utilisées par Caroline pour accroitre sa visibilité sur le marché. Participer à des événements régionaux, souvent caritatifs, est un excellent moyen de rencontrer des partenaires potentiels et de prendre le pouls de la santé économique de sa région. Faire du réseautage, voilà une force que Caroline a su développer avec le temps, tout comme la capacité à déléguer, à lire les colonnes de chiffres et à lâcher prise envers les éléments sur lesquels on ne peut avoir le contrôle. Pour Caroline Venne, entrepreneure hyperactive, multitâche et autodidacte, l’équilibre s’acquiert quand on se place dans une position d’amélioration continue et de nouveaux défis.

Envie de te propulser vers tes rêves?

N’hésite pas à contacter la Maison de l’Entrepreneur pour donner vie à tes projets d’affaires.

×

Infolettre

Soyez aux premières loges des actualités entrepreneuriales de la MRC d'Antoine-Labelle