Philippe et Maude Piché

La Ferme des Prés Verts

Portrait d’entrepreneur

Philippe et Maude Piché, La Ferme des Prés Verts

La maison de l'entrepreneur a écrit une chronicle sur La Ferme des prés verts

Le lait, une denrée essentielle à produire

Alors que la planète tout entière tourne au ralenti, les fermes laitières continuent de fournir du lait et les vaches continuent de produire. À la Ferme des Prés Verts, le quota de lait biologique a même augmenté depuis le début de la crise en mars dernier, au grand étonnement de Philippe et Maude Piché, copropriétaires de la Ferme des Prés Verts, située à Ferme-Neuve et certifiée biologique.

Le bio en période d’incertitude

Cette hausse de consommation de lait biologique, est-ce un impact direct de la crise Covid-19, un engouement pour le bio afin de contrer la maladie? Les jeunes propriétaires de la Ferme des Prés Verts se questionnent à ce sujet, mais, sans réponse concrète, se réjouissent tout simplement de contribuer à bien nourrir les Québécois. Pour ces producteurs, la situation actuelle n’aura jusqu’à maintenant apporté que ce changement.

Un métier de solitude et de plein air

Au quotidien, Philippe et Maude ne voyaient déjà pas beaucoup de monde, sauf peut-être le camionneur qui vient chercher le lait à la ferme, qu’ils croisaient aléatoirement. « Nous avons choisi un métier qui permet de vivre en plein air la plupart du temps, autonomes et sans contraintes d’horaire, de réunions avec des collègues et de rencontres avec des clients ou des partenaires. C’était voulu ainsi ! », explique Philippe, rejoint au bout du fil en raison du confinement.

Une relève de valeurs familiales

Ayant repris la gestion de la ferme familiale en 2010 pour Philippe et en 2014 pour sa sœur Maude, ça n’aura pris que deux ans de plus avant d’obtenir la certification officielle de producteurs de lait biologique, pour laquelle ils ont par ailleurs été nommés Meilleure entreprise en bio au Canada en 2019 par Lactanet, le réseau canadien pour l’excellence laitière. La Ferme des Prés Verts se classe également au 52e rang parmi les 100 meilleurs troupeaux laitiers du Canada, toutes catégories. « Nous ne visions pas nécessairement cette distinction. Nous faisons notre travail du mieux que nous pouvons, mais il s’agit tout de même d’une belle reconnaissance. C’est bon pour l’image des producteurs bio en général. »

Affiner la production de grains biologiques, une certification déjà obtenue lors de la relève entrepreneuriale, vient s’ajouter aux projets qui tiennent à cœur aux propriétaires d’un troupeau 120 vaches laitières.

Diversifier les activités

Afin de diversifier les activités économiques de l’entreprise, ils ont eu l’ingénieuse idée d’offrir des travaux à forfait aux producteurs de la région. Outre le fait de rentabiliser la machinerie agricole, ce volet professionnel rejoint des valeurs d’entraide et de partage chères aux promoteurs. « La machinerie agricole est si dispendieuse, ma vision est de permettre aux producteurs de ne pas alourdir leur charge financière avec ces acquisitions », explique Philippe. Très populaire en Europe, cette formule prend de plus en plus sa place au Québec, au grand bonheur des producteurs fermeneuviens.

Déconstruire des mythes

Les producteurs agricoles travaillent fort et ne prennent jamais de vacances… Pour les propriétaires de la Ferme des Prés Verts, il s’agit vraiment d’un mythe à déconstruire. « Ma sœur et moi, nous prenons chacun des vacances l’été et l’hiver, en plus de nous permettre une fin de semaine de congé sur deux. On peut compter l’un sur l’autre, c’est peut-être l’avantage de ne pas être un couple ensemble dans cette aventure ! », de conclure Philippe.

Envie de te propulser vers tes rêves?

N’hésite pas à contacter la Maison de l’Entrepreneur pour donner vie à tes projets d’affaires.

×

Infolettre

Soyez aux premières loges des actualités entrepreneuriales de la MRC d'Antoine-Labelle