José Saint-Germain

Relais Halte-Titude 727

Portrait d’entrepreneur

Relais Halte-Titude 727

La maison de l'entrepreneur a écrit une chronicle sur José Saint-Germain du Relais Halte-Titude 727

Entreprendre au sommet

Amateurs de motoneige, de quad et de (longues) randonnées, êtes-vous déjà allés manger une bonne soupe chaude au resto-bar Relais Halte-Titude 727? Situé au sommet de la Montagne du Diable à Ferme-Neuve, ce lieu de prédilection des amateurs de plein air a le privilège d’être administré par un véritable passionné. José Saint-Germain, un entrepreneur qui voit grand comme une montagne.

Même s’il passe la grande majorité de son temps à 727 mètres d’altitude, José Saint-Germain est loin d’avoir la tête dans les nuages! Quand il est question de faire les choses autrement, l’entrepreneur répond présent pour cibler des projets structurants pour le secteur récréotouristique des Hautes-Laurentides.

Des défis bien hauts

Fondé depuis une quinzaine d’années, le Relais Halte-Titude 727 est opéré par José depuis cinq ans, et ce dernier note plusieurs défis reliés à la position géographique de l’entreprise. Déjà, l’approvisionnement de la marchandise est ardu. « Apporter les aliments en haut de la montagne, c’est tout un défi. » José et son équipe misent alors davantage sur la qualité des plats que sur la quantité. Et puis voilà que sa soupe et son spaghetti sauce au vin se retrouvent parmi les mets très prisés des clients qui apprécient venir se réchauffer tout en profitant d’une vue exceptionnelle.

La rétention du personnel est également l’un des défis rencontrés par le promoteur. « Quand on sert des repas en soirée, nous ne quittons pas le restaurant avant 20 h. En hiver, il fait noir et il fait froid, alors il arrive que nous devions dormir sur place. Dénicher des employés qui sont prêts à vivre en haut de la montagne, ce n’est pas facile », explique-t-il. Heureusement, José a déniché quelques perles rares pour cette saison.

Les snowbirds dans le nord

Natif d’ici, José tient à mettre en place des projets qui valorisent la région et qui mettent ses attraits en valeur. Avec l’acquisition d’une flotte de VTT, il planifie des circuits touristiques qui mèneront les intéressés aux quatre coins de la région, avec arrêt bien sûr au Relais Halte-Titude 727. Avec cette offre, le promoteur s’attend cette année à attirer une toute nouvelle clientèle, les « snowbirds », alors que 80 % de sa clientèle habituelle provient de l’extérieur du Québec. « Plusieurs choisissent de ne pas aller dans le Sud cet hiver. C’est une clientèle qui recherche tout de même des activités de plein air agréables et qui demeurent confortables. Avec ces circuits, nous leur offrons une randonnée guidée et sécuritaire. À la place de se louer des véhicules motorisés et de partir à l’aventure de façon autonome, l’avantage d’être guidé permet d’avoir accès à des merveilles naturelles sans se perdre dans le bois! » José offre des forfaits d’une ou de deux journées, ce qui répond aux besoins des Québécois en vacances chez eux.

L’équilibre entre idées folles et réalité

Un bon entrepreneur, ça rêve. La créativité et la capacité à se projeter dans l’avenir sont des forces incontestables selon José. « Évidemment, ça prend vingt idées folles pour en réaliser une. Pour moi, ça fait partie des grands plaisirs d’être entrepreneur : avoir la liberté de rêver et de faire ses propres choix », de conclure ce grand amoureux de plein air.

Envie de te propulser vers tes rêves?

N’hésite pas à contacter la Maison de l’Entrepreneur pour donner vie à tes projets d’affaires.

×

Infolettre

Soyez aux premières loges des actualités entrepreneuriales de la MRC d'Antoine-Labelle